Le mouvement du 6 avril



« Notre génération a le droit de juger … Soit nous réussissons … Soit nous offrons un avantage grâce à l’expérience des autres générations. »  C’est le slogan du groupe moteur de la révolution égyptienne sur Facebook, le mouvement du 6 avril. Avec 106 586 membres aujourd’hui, la page conçue par une équipe de jeunes égyptiens engagés est à la base de la première manifestation du 25 janvier qui a lancé le mouvement pour aboutir à la chute du régime d’Hosni Moubarak, 18 jours plus tard.

Si le groupe a largement contribué à la révolution 2011, les racines de l’insurrection ont germé trois ans plus tôt, dans la ville de El Mahala, au nord du Caire, par les soins d’un jeune égyptien, Ahmed Maher et de son amie Esraa Abdel Fattah.

Ahmed Maher

Âgé de 28 ans, le jeune ingénieur en bâtiment milite alors avec son amie au sein d’un petit groupe d’activistes démocrates en marge du régime. Epuisés par la dictature et handicapés par la répression, les jeunes révolutionnaires sont écœurés par le système. Déçus par l’impuissance des quelques poignées de manifestants, les deux jeunes gens décident d’exploiter le potentiel d’un outil en pleine expansion, Facebook. Ainsi quand 24000 ouvriers d’une usine de textile se plaignent de conditions de travail insoutenables, l’idée devient claire : le réseau social créé pour lier des contacts pourrait bien servir à concentrer le pouvoir de l’opposition en rassemblant et décuplant le nombre de contestataires.

À deux, ils créent une page pour appeler à la grève générale le 6 avril. Le résultat est imminent : 70’000 personnes adhèrent au groupe et le 6 avril devient une date marquée d’une pierre blanche, celle de la plus grande manifestation qui ait eu lieu au Caire depuis 30ans. La vanne est alors ouverte. L’Egypte connaîtra pas moins de 1254 grèves cette année. Le pouvoir des réseaux sociaux est révélé, un espoir de liberté gagne le peuple. Si la répression s’accentue à mesure que grossissent les soulèvements, les résultats sont là : Moubarak cède à une hausse des salaires. La théorie sur l’efficacité du réseau est confirmée. Le groupe dédié au mouvement du 6 avril est créé un an plus tard et poursuit ses appels à l’insurrection.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s